fr en

Julia, Julia, pourquoi "l'Ensemble de Julia" ?

Le nom l'Ensemble de Julia est un clin d'œil aux deux métiers de son chef, à la fois musicien et mathématicien.

Laissons parler le philosophe Michel Serres.

Oui, la Musique précède et le sens et les langues, mais les algorithmes multiples qu'elle utilise anticipent aussi sur toutes les mathématiques [...], Muse des sciences, langue privée, certes, de sens discursif comme la Musique, mais aussi universelle qu'elle, pour correspondre, avec la plus exaltante beauté, aux hommes et au Monde. Les mathématiques les expliquent parce que leur génitrice, la Musique, les exprime. Pas de science sans musique préalable.

[Ces lignes proviennent du livre Musique.]

La philosophie n'est pas la seule à perdre le monde, comme on dit qu'on perd le nord. La science qui, pourtant, avait le projet de le dire, de le comprendre, d'en préparer les productions, l'a perdu tout autant.
Le premier objet fractal que j'ai rencontré [...] est justement le monde.

[Le Passage du Nord-Ouest. Hermès V.]

De nombreuses formations musicales se désignent comme des ensembles, ce qui permet de ne pas figer leur effectif dans une forme trop restrictive.
Par ailleurs, en mathématiques, les ensembles de Julia sont de très célèbres figures fractales. La beauté des dessins qui les représentent les a fait connaître du grand public, comme en témoignent par exemple les millions d'occurrences référées par les moteurs de recherche de l'internet. Ces objets doivent leur nom à leur inventeur Gaston Julia, grand mathématicien français (1893 – 1978), professeur à l'Ecole polytechnique et membre de l'Académie des sciences. Ultime clin d'œil à la musique, il épousa Marianne Chausson, fille du compositeur Ernest Chausson.
Le logo de l'Ensemble de Julia et tous les petits dessins noir et rouge qui émaillent ce site sont des bouts d'ensembles de Julia.

On en revient à Nicolas Pouyanne, chef de l'Ensemble de Julia, puisque c'est là le propos.

Le mathématicien : d'abord géomètre des singularités, il travaille aussi à mesurer l'aléa des algorithmes. Son métier : il cherche, il enseigne.

Le musicien : il entre dans ce métier-là par le basson baroque. Bien plus tard, c'est la folie d'un Julia potentiel qui le lance dans l'étude de la baguette.